Les vers de sable

Publié le par Johann

Petite présentation du vers de sable, un incontournable de la pêche en Surfcasting.

Les vers de sable

Ce vers de couleur rose à rouge est également appelé cordelle ou "ver miracle". Son corps est cylindrique et fin. Ils mesurent entre 15 et 40 cm de long pour un diamètre d'environ 3 ou 4 mm.

Il a tendance a se tortiller, et il faut faire attention lors de l'eschage, car il est assez fragile et a tendance a se couper. Le mieux est d'utiliser une aiguille fine et longue (30cm) pour pouvoir l'escher en entier, si possible avec une pointe pas trop piquante pour ne pas le transpercer.

 

Pour ma part, je le monte uniquement sur du fil fin (18 à 22 centième) avec des hameçons fins également (4 ou 6), généralement sur un hameçon à hampe longue. Cette technique me permet de leur faire facilement passer le noeud de raccord du fil à l'hameçon.

Les vers de sable
  • Attractivité : C'est le ver par excellence pour la pêche du Marbré, mais les Dorades, Sars, Pageots, Rougets, Chinchars / Saurels, et même Loups ne se laissent pas priés pour un petit repas. Bref c'est un appat universel, et qui marche vraiment bien. 

 

  • Récolte : ce vers se trouve le plus souvent proche des digues. Sa récolte peut donc se faire à la main en ventillant le sable ou à la fourche-pelle et passer dans ce cas le sable dans un tamis. Il faut toutefois prendre soin de ne pas casser les vers qui se coupent facilement.

 

  • Conservation :  Ce ver peut tenir plusieurs semaines dans de bonnes conditions. Par ma part, ils sont dans un gros tupperware inséré dans une mini cave a vin (14°c) perçée pour passer le tuyaux d'air d'un bulleur, avec un mélange : 1/3 d’eau pour 2/3 de sable. Je change l'eau régulièrement pour une meilleur conservation et je peux les tenir ainsi 4-5 semaines sans problèmes.

 

Il est par contre impératif de ne conserver que les vers entiers. Ceux étant coupés doivent être mis de côté, et être utilliser rapidement.

 

Ce vers n'est donc pas des plus simple a escher, mais ça vaut vraiment la peine de l'utiliser.

Il porte bien son nom de "ver miracle", en faisant souvent la différence pour celui qui pêchera avec !!

 

Merci pour la visite et @ une prochaine sur le blog

Publié dans Appâts

Commenter cet article

Azdine 07/06/2017 17:49

merci pour ton article
mais ca me dis pas ou je peux en trouver de la cordelle.
j ai plusieurs digues ce matin nada rien de rien
mais merci, quand même

Johann 08/06/2017 23:38

Compliqué pour trouver les bons coins, mais les quelques personnes qui savent en faire dans ma zone font actuellement un carton plein... Mais il faut savoir où aller, et ne pas hésiter à plonger un peu et soulever des cailloux !!! Personnellement je n'ai pas le temps, mais je tenterais cet été pendant mes congés d'été