Le couteau

Publié le par Johann

Bonjour à tous.

 

Aujourd’hui, petite présentation du Couteau, un appât incontournable de la pêche en mer méditerranée, qui marche très bien pour la dorade, mais c'est surtout top pour les Sars et les Loups lors des coups de mer.

Il existe 2 espèces, celui vivant dans les étangs de couleur jaune (à droite sur la photo)) et celui de mer de couleur blanche (à gauche sur la photo).

Le couteau

Ce mollusque bivalve est donc en général de couleur blanche-grise ou jaune.. Ils mesurent en général entre 10 et 15cm sur 2-3cm de large, mais ils peuvent atteindre la taille de 20cm pour les plus gros spécimens et quasiment la taille d'une pièce de 2€ en diamètre.

 

Pour l'escher, il y a 2 techniques :

  • la 1ère : celle du couteau entier. Dans ce cas, il faut une aiguille avec oeillet afin de faire passer le couteau sur le fil, et ensuite venir le plaqué contre l'hameçon. Ne pas oublié de ligaturé la coquille pour qu'elle reste bien fermée. Privilégier un fil de diamètre conséquent pour éviter toute coupe du fil (26 à 30).
  • La 2ème : celle du couteau décortiqué. Dans ce cas, une aiguille normale suffit. Il faut bien ligaturer le couteau pour éviter qu'il glisse ou se déchire lors du lancé. Niveau montage, un fil de taille moyenne est suffisant (entre 20 et 25).

Dans tous les cas, et surtout si on pêche au couteau entier, il est bien de mettre un 2ème hameçon sur le haut du couteau pour éviter des déconvenues car souvent la dorade vient taper sur le haut ou le milieu du couteau.

Voila les renseignements sur cet appât :

  • Attractivité : C'est le mollusque par excellence pour la pêche en surfcasting. Sa chair attire vraiment bien les daurades l'été, mais c'est surtout un l'appât pour l'hiver, qui fait des ravages sur les Loups et les Sars.

 

  • Récolte : Ils se trouve facilement sur les fonds sableux, et il y en a plein dans les bancs de sable se trouvant dans les 100m dans peu d'eau. Il suffit donc d'un masque et d'une spatule pour pouvoir les faire sortir de leur trou. Il est également possible de les rammasser sur le rivage aprs un coup de mer, par contre il conviendra de les congelés car ils ne vivront pas longtemps.

 

  • Conservation : Ils peuvent tenir plusieurs jours au réfrigérateur dans un sopalin ou un journal humide. Au delà, il suffit de les mettre au congélateur, de trois façons :
  1.  Garder les couteaux en bottes et les cuirent environ 1min dans de l'eau salée. Ensuite les mettre sur un sopalin pour qu'ils dégorgent et ensuite direction le congel.
  2. Les sortir de la coquille, puis les passés dans le gros sel pour les faire dégorger. Répeter 2-3 fois l'opération puis les mettre au congel.
  3. Faire une Saumure. Il suffit de les mettre dans un bocal avec 300g pour 1 litre d'eau, puis direction le congel.
Le couteau

Pour résumé, c'est un super appât, qui se ramasse facilement, et ne coûte pas super cher pour ceux qui n'ont pas le temps de les faire (5€ la botte en boutique spécialisée ou 15€ le Kg en supermarché) et ils peuvent faire quelque fois faire la différence.

 

Merci pour la visite sur le blog, en espérant que cet article vous aura renseigné sur cet appât, et je vous souhaite une bonne soirée et @ une prochaine sur le blog !!

Publié dans Appâts

Commenter cet article

j-luc 10/02/2015 09:56

pour éviter que les couteaux se collent entre eux lors de la congelation, voilà une petite astuce, tu les mets ds un tuper ware avec de la sciure de bois, une couche de sciure, une couche de couteaux ainsi, ils ne se collent pas entre eux, donc, tu peux prendre que ceux donc tu as besoin, au plaisir...j-luc

Johann 10/02/2015 11:05

Salut J-Luc. Merci pour ce partage, je n'y avais pas penser mais c'est vrai que c'est une bonne idée plutôt que de les conserver en botte.